0

Stichwortsuche

Barman ou barmaid

Dans les hôtels, restaurants ou hôtels-restaurants, les bars, brasseries, cabarets, discothèques ou même en hôtellerie de plein air, ce caméléon de l’hôtellerie et de la restauration se glisse partout. Vous l’avez deviné : il s’agit du barman. Et quand l’équipe de son bar n’est pas assez développée pour offrir de la place à un chef ou à des commis de bar, ce caméléon se glisse aussi dans la peau de tous métiers de la restauration qu’on connaît en cuisine ou en salle pour assurer la gestion, le service et l’entretien de son matériel.   


 

Ses activités clés

 

  • Gestion des stocks et du matériel de bar 
  • Gestion des minibars le cas échéant, si la tâche n’est pas confiée aux services d’étage
  • Élaboration de la carte des boissons, cocktails et spiritueux 
  • Prise de commande, préparation et service
  • Encaissement et bilan de la journée ou soirée
  • Recrutement et formation de son équipe le cas échéant

 

Sa formation et son parcours professionnel

 

Après un CAP Restaurant ou un CAP Services en brasserie-café, la MC Barman (Mention complémentaire) est le diplôme consacré. Le BP Barman (Brevet Professionnel) s’adresse quant à lui aux personnes justifiant d’au moins deux ans d’expérience dans le domaine.

Selon l’établissement dans lequel il travaille, le barman aspire aux métiers de chef barman ou de chef de rang, et pourquoi pas à terme maître d’hôtel ?

 

Ses qualités

 

  • Animateur. Le barman est maître de l’atmosphère de son bar, qu’il voudra adapter à sa clientèle dans un seul but : leur faire passer un bon moment. Cours de mixologie improvisé, musique aux accents tantôt jazz, tantôt électroniques, à lui de faire le bon dosage.
  • Plaisant, et ce avec tous les clients qui s’accoudent au comptoir. Il devra savoir rester diplomate en toutes circonstances, plus ou moins alcoolisées.
  • Imperturbable, dans un contexte souvent bruyant et des conditions de travail fatigantes : station debout prolongée, allers-retours fréquents, etc.

 

Son salaire

 

Le salaire du barman commence au SMIC pour atteindre 2 500 euros brut.


 

Qu’il soit situé dans un hôtel ou non, le bar occupe une place incontournable dans le secteur de la restauration, parce qu’il s’agit avant tout d’un « lieu à vivre » dans lequel on aime s’attabler pour passer un moment, siroter un cocktail et éventuellement grignoter. Au-delà des produits, c’est une ambiance qu’il propose à ses clients. Si vous souhaitez recréer la vôtre, consultez nos offres d’emploi barman.
Découvrez les autres métiers de la salle :